Est-ce que vous avez un lieu historique canadien préféré?

Soumettez une photo que vous avez prise d’un lieu historique, en indiquant ce qu’il représente pour vous. Vous aurez automatiquement une chance de gagner un des 50 prix offerts de VIA Rail, National Geographic, The Walrus et d’autres encore!

Le concours commence le 4 juillet et prend fin le 31 juillet 2020. Nous commencerons à tirer des prix le 13 juillet.

Bonne chance!


  • Nous utilisons vos coordonnées pour correspondre avec vous au sujet de la Fiducie nationale et de ses programmes. Vous pouvez faire enlever votre nom de nos listes en tout temps. Voir notre déclaration sur la confidentialité.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Règles et règlement

Nos commanditaires

Les prix de la #JournéeLieuxPatrimoniaux 2020 sont offerts par les commanditaires suivants :

Participations précédentes au concours

Merci à tous ceux et celles qui ont partagé leurs histoires avec nous. Celles-ci ne sont que quelques exemples qui démontrent notre attachement envers les lieux historiques qui influencent nos vies de bien des façons.

« Peu après le décès de ma grand-mère, nous avons découvert une lettre de ses effets personnels qui l’informait que la Maison Hurtubise, appartenant autrefois à ses ancêtres, était maintenant considérée à titre de site patrimonial. J’ai tout de suite su que je devais la voir de mes yeux et tout apprendre à son sujet. La terre, qui fait désormais partie du quartier aisé Westmount, a été achetée en 1699 par l’un des premiers Hurtubise du Canada. Elle abrite désormais la plus vieille demeure de Westmount puisqu’elle a été construite en 1739. C’est un honneur pour moi que l’Héritage canadien du Québec ait choisi de rendre cette petite partie de mon patrimoine familial à la portée de tous ! »

– Melissa, Ottawa, ON

« Ce site représente plus de 13 000 ans (autant dire depuis la nuit des temps) d’occupation par les peuples autochtones au Nouveau-Brunswick (c’est aussi le cas du Québec, et du Maine, aux États-Unis). La rivière Wolastoq (Saint John) s’étend sur plus de 700 km et comprend un bassin versant avec des terres humides, des ruisseaux, des estuaires, des chutes d’eau, des rapides et des lacs.

Des milliers de sites archéologiques créés par les Wolastoqiyik et leurs ancêtres jalonnent ce tournant. Cela nous rappelle que l’histoire qui coule dans les veines de la “Belle rivière” est beaucoup plus vaste que ce que les quelques siècles de l’arrivée des Européens dans les années 1600 représentent. »

– Jason, Fredericton, NB

 « Tous les phares de la Nouvelle-Écosse sont importants à mes yeux, mais celui-ci est un modèle de réussite, vu les soins et l’attention que la communauté et le conseil municipal lui ont consacrés. Le bâtiment est en bon état et il est vraiment agréable à visiter grâce aux histoires et aux traditions qui, à l’aide de différents médiums, y sont présentées. Mes enfants et moi adorons nous y arrêter pour apprécier la vue et prendre une collation dans la lanterne. »

– Marieke, Port Medway, NS